Lettre Hebdo 02/07/2020 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Laurent ROUZIERE   
Lundi, 06 Juillet 2020 14:49


LETTRE HEBDO 

du 02 juillet 2020

59 rue Raymond Sommer
81000 ALBI


mobile : 07 82  92 82 71
mail :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
http://sudeducation81.fr




 

DIRECTION D'ÉCOLE : ENCORE UN RECUL DU GOUVERNEMENT

L’Assemblée nationale a adopté en première lecture la proposition de loi créant la fonction de directrice ou de directeur d’école. SUD éducation, avec d’autres organisations syndicales, avait dénoncé avec force cette proposition de loi qui concrétisait les obsessions du ministre de l’Éducation nationale, ce dernier avait d’ailleurs déjà dû reculer face à la forte mobilisation des personnels lors de l’examen de la loi Blanquer.

SUD éducation dénonce l’ensemble de ce projet qui viendra dégrader encore plus les conditions de travail des personnels du premier degré. Pour SUD éducation, cette proposition de loi doit être retirée sans délai, et le ministère doit travailler immédiatement à l’amélioration des conditions de travail des personnels.

Lire l'intégralité du communiqué ici.


BLANQUER, REMBALLE TON NUMÉRIQUE, ce n’est pas ce dont nous avons besoin !

Communiqué de Sud éduc 81

Au terme de cette année compliquée, l’urgence et la préoccupation première sont-elles le développement du numérique à l’école ?

Celles et ceux qui ont vécu, sur le terrain, la crise sanitaire et ses conséquences, répondent “NON”. Mais le Ministère, opportuniste, saisit l’occasion pour accroître l’invasion du numérique à l’école et en fait une priorité.

Alors qu’il serait urgent de proposer, pour la rentrée, un plan d’urgence dans l’éducation ; alors qu’il serait urgent de donner des moyens humains aux écoles et établissements, le Ministère lance une grande consultation qui conduira à la tenue d’ “états généraux du numérique pour l’éducation”.

Alors que notre hiérachie locale est restée quasi muette pendant la crise sanitaire et ses suites, ne produisant que des réponses laconiques, à nos légitimes questions et inquiétude, voilà qu’elle sollicite les équipes pédagogiques pour répondre à l’appel à projet lancé par le Ministère “label école numérique”.

Toutes ces démarches nous paraissent déplacées, une fois encore totalement décalées par rapport aux préoccupations réelles des personnels de l’éducation, des élèves, de leur famille. Tou.te.s ont éprouvé, pendant la crise, les limites et les impasses du numérique, inapte à combler le rôle social de l’école, régressif en termes de pédagogie.

À la veille des vacances, les personnels de l’éducation sont épuisé.es par les conditions très dégradées dans lesquelles ils ont travaillé ces derniers mois, méprisés et déconsidérés par un Ministre arrogant. L’heure n’est pas à remplir des appels à projets dont l’intérêt interroge, l’heure n’est pas à répondre à des consultations qui ne laissent aucune place à nos avis, nos expériences, nos expertises de terrain.

À la veille des vacances, les personnels de l’éducation sont aussi inquiets et inquiètes pour la rentrée prochaine, à l’état dans lequel ils vont retrouver des élèves parfois privé.es d’école depuis le 16 mars, aux difficultés qu’aura accentuées la crise sanitaire que nous avons traversée. Les grandes annonces sur le déploiement du numérique ne sont pas de nature à les rassurer. M. Blanquer et ses délégués locaux feraient mieux de répondre à nos demandes sur la réduction des effectifs, la titularisation des contractuel.le.s, le recrutement de personnels, l’adaptation des programmes.

Sud éducation 81 invite les personnels de l’éducation à ne pas répondre à l’appel à projet sur le label école numérique, à boycotter la consultation bidon lancée par le Ministère.


RÉPRESSION ENCORE : empêchons la répression d'Anissa et Aziza, travailleuses à l'EHPAD de Livry-Gargan dans le 93

L’Union Syndicale Solidaires 93 apporte tout son soutien à Anissa et Aziza, travailleuses à l’EHPAD E. Gérard de Livry-Gargan, convoquées ce lundi 6 juillet 2020 par la direction pour entretiens préalables à sanction disciplinaire.

Ce qui est reproché à Anissa, déléguée Sud Santé-Sociaux, c’est simplement d’avoir fait son travail de syndicaliste :lancer l’alerte quant à la mise en danger des personnels et résident-es de l’EHPAD pendant la crise sanitaire.

Lire l'ensemble du communiqué de Solidaires 93 ici.


L'ÉTÉ : LE TEMPS DE LA LECTURE... MILITANTE

Pour l'été et les vacances, des suggestions de lecture offertes par les éditions Syllepses. L'occasion, aussi, de répondre à l'appel à soutien lancé par cette maison d'édition :

Après tant de semaines de confinement, les rotatives de notre imprimeur à l’arrêt, les tables de nos libraires couvertes de poussière, nous devons nous relever de cette période de tétanie si longue.
Nous relever parce que durant cette diète, de nombreux livres que nous avions imprimés sont restés dans les cartons alors que d’autres titres attendent impatiemment leur parution. Toute cette situation provoque une bousculade entre nos titres. Mais surtout ce gel éditorial nous a porté un coup financier. Pour nous rétablir, car avouons-le nous sommes chancelants, nous vous appelons à acheter sur notre site un ou deux ouvrages, notamment parmi les nouveau-nés de la rubrique «Avant-première» et dans la rubrique «Ebooks». Pour ne pas faire de jaloux, les autres titres vous attendent chez les libraires qui eux aussi ont besoin de vous.

Pour consulter les titres proposés et éventuellement en commander, c'est ici.


ET SURTOUT PENSEZ à DEMANDER VOTRE OPEN BADGE

DES BADGES POUR VALORISER VOTRE ENGAGEMENT PENDANT L'ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS AU COURS DE L'ANNÉE SCOLAIRE 2019-2020... Avez-vous été explorateur ? Utilisateur ? Passeur ? Bâtisseur ?

Pour le savoir, cliquez ici.

Ce n'est pas une blague... c'est la considération que l'institution a pour nous !

A part ça BONNES VACANCES et à bientôt pour une RENTRÉE COMBATIVE !