Lettre hebdo n°21 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Laurent ROUZIERE   
Jeudi, 08 Mars 2018 17:08

LETTRE HEBDO N°21
du 08/03/2018


ADRESSE
59 rue Raymond Sommer
81000 ALBI

permanence tous les jeudis

mobile : 07 82  92 82 71
mail :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
http://sudeducation81.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Ecole Camille Claudel à Albi

Camille Claudel est née en 1864, et morte à Montdevergues (Vaucluse) le 19 octobre 1943, est une sculptrice et artiste peintre française.Collaboratrice, maîtresse et muse du sculpteur Auguste Rodin, sœur du poète, écrivain, diplomate et académicien Paul Claudel, sa carrière a été moins médiatisée, ce qui a abouti à un internement psychiatrique et une mort quasi-anonyme. Elle a marqué fortement l’art de la sculpture.

Le 6 Mars, la nouvelle carte scolaire du Tarn fait disparaître l’école, cela a été entérinée lors d’un conseil départemental de l’Éducation Nationale à la préfecture à 18h00. Sur la journée, plusieurs rassemblements ont eu lieu et notamment un rassemblement de parents d’élèves du Tarn devant la préfecture en fin d’après-midi. Les parents de l’école, habitants du quartier du Castelviel sont venus avec leurs enfants, leurs voisins, leur famille, leurs amis représenter l’école, radiée de la carte scolaire, oubliée des inscriptions, laissée à son triste sort d’école fantôme.

 

Carte scolaire 1er degré

Le jeudi 6 mars, environ 250 personnes, des enseignant-es, parents se sont rassemblés devant la DSDEN ( les portes et grilles étant bien closes et surveillées ! ) pour protester contre une carte scolaire une fois de plus redoutable. Lors du CTSD qui se tenait en même temps , l’administration a fait part de son cadrage de postes : 16 fermetures de postes, 2 postes PDMQDC reconvertis pour dédoubler les CP, 14 ouvertures dont 4 conditionnelles, 8 postes dédiés au dédoublement des CP. Comme nous vous l’avions annoncé dans les lettres hebdo précédentes, ce nombre ne suffit pas à couvrir les besoins en personnel. Qu’à cela ne tienne, la DASEN a décidé de dédoubler quand même  sans ouverture de poste et ce sont les collègues des CP qui vont devoir travailler avec des effectifs augmentés.

 

Des nouvelles et informations de SUD Éducation et Solidaires:

1. Qui ne veut pas de Parcoursup ? Nous !

Lundi 5 mars, le conseil supérieur de l’éducation a très largement rejeté le décret instituant la mise en œuvre de Parcoursup, avec 0 voix Pour, 36 voix Contre, 21 Abstentions et 3 n’ayant pas pris part au vote. Il n’y a plus personne en dehors du gouvernement pour soutenir cette réforme ! Le communiqué de la fédé, et la déclaration de SUD Éducation.

 

2. Le panneau syndical à partager et afficher, c’est ici.

 

3. Cartes scolaires 1er degré : c’est partout l’austérité et le retour aux suppressions massives de postes. Mobilisons-nous !

 

4. Parce que tous les services publics sont attaqués,

Parce que notre pouvoir d'achat continue de baisser du fait

du gel de la valeur du point d'indice,
du rétablissement de la journée de carence,
de l'augmentation de la CSG avec une simple compensation
et des retenues pour pension.

Parce que le projet gouvernemental est une menace réelle contre le Statut Général des fonctionnaires et la fin possible d'une Fonction publique au service de l'intérêt général

tous-tes en grève le 22 mars !

Le communiqué de SUD Éducation ici.

 

 

 

5. L’incontournable Questions de classe pour une actu sociale et pédagogique.

 

6.

Il est encore temps de répondre à l’enquête Virage dont voici les premières conclusions :

« Le constat est alarmant, et rend compte du caractère systémique des violences masculines qui s’exercent contre les femmes. L’ampleur du phénomène appelle la mise en oeuvre urgente de mesures pour lutter contre ces violences, notamment au travail, où aux rapports de domination s’ajoute le lien de subordination. »

Pour toutes les informations sur le 8 mars et après,

consultez sur le site de Solidaires

7.

Fiche Outils numéro 23 : Le « droit à la déconnexion »

Le droit à la déconnexion est une obligation de l’employeur à qui il appartient de prendre les mesures nécessaires pour assurer la protection de la santé et de la sécurité des salarié-es. Il doit notamment prendre en compte dans l’organisation du travail le temps nécessaire au traitement de l’information sur le temps de travail et non sur le temps de repos des salarié-es

Sorties

Soirée de soutien : concert pour « Pas sans toit » le vendredi 16 mars au frigo : des infos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 


Mise à jour le Jeudi, 08 Mars 2018 17:22