Lettre hebdo n°12 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Laurent ROUZIERE   
Jeudi, 30 Novembre 2017 14:36

LETTRE HEBDO N°12

du 30/11/2017

ADRESSE
59 rue Raymond Sommer
81000 ALBI

permanence tous les jeudis

tel : 05 63 38 85 91
mobile : 07 82  92 82 71
mail :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
http://sudeducation81.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Contrats AESH  du Tarn : 39 à 45 semaines et pas 36 !

 

Nous avons rencontré le DRH et la secrétaire générale le mardi 21 novembre afin d’obtenir des informations sur les contrats AESH. L’administration nous a fait part du temps important consacré par elle aux entretiens de recrutement dont l’ objectif principal est de recruter des personnels ayant des qualifications professionnelles et humaines requises pour ces contrats. Le recrutement se fait sur la base de 36 semaines. Or les textes légaux sont très clairs par rapport au volume horaire : le contrat doit être sur 39 à 45 semaines. Le fait que les écoles ne soient ouvertes que 36 semaines ne peut en aucune façon expliquer cette dérogation au droit. Les personnels recrutés devraient donc être payés sur 39 semaines et non pas 36. Les 3 semaines en dehors des périodes scolaires doivent être consacrées à des missions en rapport avec les fonctions d’AESH ou des actions de formation. Lors de la réunion, l’administration a invité SUD Education Tarn à mettre tout cela par écrit , ce que nous avons fait dans une lettre de « rappel » d’obligation de respect du droit à la DASEN.

 

Répressions syndicales :

 

Solidaires dénonce les attaques contre les libertés syndicales : le communiqué de Solidaires

Les locaux de SUD Éducation 93 ont fait l’objet de vandalisme : la réaction de Solidaires 93

SUD Education Tarn apporte son soutien aux camarades de Sud Éducation 93 face aux attaques contre les libertés syndicales de la part du ministre de l'éducation, monsieur Blanquer,

En ces temps de « Réforme » du lycée et de l'entrée à l'Université, il n'est pas anodin que le ministre tente de discréditer Sud Éducation, syndicat de lutte qui s’oppose à ces politiques inégalitaires et de casse sociale.

Tribune unitaire de soutien au syndicat du 93 : à lire ici.

 

SUD Éducation 93 répond aux différentes attaques et arguments : lire l’article.

 

Actualités sociales :


Manifestation à l’appel des associations de chômeurs-euses le samedi 2 décembre : les tracts de Solidaires et des différentes organisations de chômeurs-euses : ici et le . le communiqué de SUD Éducation

En 2016, les entreprises du CAC 40 ont versé près de 56 milliards d’euros à leurs actionnaires, soit 13 % de plus qu’en 2015. En 2017, les députés votent la suppression de l’Impôt de solidarité sur la Fortune (ISF), faisant ainsi perdre plus de 3,2 milliards d’euros à l’État au profit des plus riches. Dans un même temps, sous couvert de « crise financière », le gouvernement demande aux chômeurs et chômeuses, aux jeunes, aux enseignant-e-s, aux infirmier-e-s, aux employé-e-s… de se serrer la ceinture et de faire « des efforts » : hausse de la CSG, baisse des APL, gel du point d’indice, mise à sac du Code du Travail… De qui se moque-t-on ?

Une vidéo construite à partir du livre « Chômage, précarité, halte aux idées reçues ». Saison 2 Episode 1. Pour visionner : le film

 

Le panneau syndical de SUD Éducation à afficher et partager ici

 

Et plus que jamais : Questions de classe !

 

Les 5 bonnes raisons pour adhérer à SUD éducation : à lire ici.

Mise à jour le Jeudi, 30 Novembre 2017 14:40