Sud EDUCATION TARN

Bienvenue sur le site de SUD éducation section du Tarn.

Retrouvez régulièrement toutes les informations du syndicat.

Un espace membres est accessible après connexion.


Bonne visite!

 
Lettre Hebdo n°6 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Laurent ROUZIERE   
Jeudi, 11 Octobre 2018 21:21

LETTRE HEBDO N°6
du 11/10/2018


ADRESSE
59 rue Raymond Sommer
81000 ALBI

permanence tous les jeudis

mobile : 07 82  92 82 71
mail :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
http://sudeducation81.fr











 


1. Le point sur les réformes néolibérales de Blanquer

SUD Éducation a pris connaissance du projet de loi Blanquer sur l’école pour « rétablir l’école de la confiance ». Voici nos analyses et commentaires :

- rendre obligatoire la scolarité dès trois ans (alors que la scolarisation des enfants entre 3 et 6 ans est déjà supérieure à 97%) ne constitue pas qu’un affichage démagogique. Il s’agit aussi de faire un cadeau de plus au privé : l’État augmentera en conséquence sa subvention versée par les communes aux écoles maternelles privées.

- Le Ministre poursuit dans son obsession de l’évaluation à tous crins : il instaure une nouvelle instance bureaucratique, supposée évaluer “en toute indépendance” l’organisation scolaire, mais qui est “placée auprès du Ministre de l’Éducation Nationale”.

Les ESPE sont réformées pour devenir des “Instituts Nationaux Supérieurs du Professorat”, avec pour conséquence une reprise en main autoritaire par le Ministre de la formation des enseignant-e-s. Les directeurs et directrices des instituts de formation seront désormais plus désigné-e-s par leurs pairs, mais par le ministre lui-même.

- Le ministre prépare le terrain à une attaque frontale contre les statuts des CPE : le projet prévoit que ce statut particulier puisse être modifié simplement après avoir consulté le Conseil Supérieur de la Fonction Publique.

- Enfin, le gouvernement sera autorisé à légiférer par ordonnance sur l’organisation territoriale de l’Éducation nationale. L’objectif poursuivi par le ministre est la destruction du service public d’enseignement unifié sur tout le territoire, au profit d’une mise en adéquation de la formation avec les besoins exprimés par le patronat.

SUD éducation dénonce ce projet de loi, qui oscille entre affichage facile, reprise en main autoritaire, et servilité à l’égard du patronat.

2. L’éducation prioritaire n’échappe pas au rythme infernal des contre-réformes. SUD éducation défend l’éducation prioritaire, même si nous critiquons largement le bilan de la réforme de 2014, en particulier sur les moyens alloués. SUD éducation fait le point sur les principales annonces, et détaille ses revendications pour l’éducation prioritaire.

C’est ici.

 

 

 
Lettre hebdo n°3 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Laurent ROUZIERE   
Jeudi, 20 Septembre 2018 16:08

LETTRE HEBDO N°3
du 20/09/2018


ADRESSE
59 rue Raymond Sommer
81000 ALBI

permanence tous les jeudis

mobile : 07 82  92 82 71
mail :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
http://sudeducation81.fr












Refusons les évaluations nationales !

On savait le ministre obsédé par l’évaluation : en CP, CE1, et 6e, depuis l’an dernier le ministère essaie d’imposer ses « évaluations nationales ». Il poursuit cette année avec le lycée.

Pour SUD éducation, ces évaluations nationales sont incompatibles avec les valeurs et les pratiques d’une école égalitaire, émancipatrice et autogestionnaire que nous promouvons. En l'absence de circulaire, les faire passer ne sont pas obligatoires : refusons-les !

Lire l’appel de SUD

Fusion des académies


La fusion des académies est en marche. La fédération SUD éducation a été reçue par le secrétariat général du ministère de l’éducation nationale le 6 septembre au sujet du projet de réforme. Le ministère s’en défend, mais les faits sont là : ce qui s’engage, c’est la reconfiguration de l’éducation nationale à l’échelon des collectivités territoriales étroitement soumises aux contingences des bassins économiques locaux. Il s’agit d’une vision utilitariste de l’école que nous combattons.

L’analyse de SUD éducation 

Voie pro : toutes et tous en grève le 27 septembre !

La réforme de la voie professionnelle va aggraver nos conditions de travail, supprimer des postes dans toutes les disciplines et entraver la réussite des jeunes !

L’intersyndicale appelle les personnels à se mobiliser en organisant des heures mensuelles d’information intersyndicale la semaine du 17 au 21 septembre, et à construire ensemble une journée de grève le jeudi 27 septembre 2018.

Lire l’appel

À lire également
Panneau syndical #63

Le panneau syndical édité par la fédération est un support facile à imprimer en A3 ou A4 à télécharger, diffuser, par mail, en salle de repos, sur le panneau d’affichage syndical…

Accéder au Panneau Syndical

ANTIFASCISME
> Oui, notre camarade Clément a été assassiné par l’extrême-droite


PÉDAGOGIE
> Communiqué unitaire contre les menées de l'association réactionnaire “Agir pour l'école”


LA POSTE

> L’État minoritaire à La Poste


Droits des LGBTQI
> Pour l’arrêt des mutilations des enfants intersexes


Pauvreté
> Plan pauvreté : des annonces sujettes à caution

Solidaires, Unitaires, Démocratiques !

Pour faire respecter nos droits, pour en conquérir de nouveaux, pour faire vivre les principes de solidarité et de justice sociale et mener les luttes indispensables face aux pouvoirs, à l’arbitraire et aux pressions hiérarchiques, il existe un outil : le syndicat tel que nous essayons de le construire.

Découvrir SUD éducation

Ne restez pas isolé‑e‑s, contactez SUD éducation !


Nous sommes un syndicat résolument intercatégoriel : un seul syndicat pour tous les personnels, de la maternelle à l’université, sans condition ni de statut ni de grade, titulaire ou non. Prenez contact avec le syndicat SUD éducation de votre zone géographique.