Sud EDUCATION TARN

Bienvenue sur le site de SUD éducation section du Tarn.

Retrouvez régulièrement toutes les informations du syndicat.

Un espace membres est accessible après connexion.


Bonne visite!

 
Lettre Hebdo n°33 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Laurent ROUZIERE   
Vendredi, 28 Juin 2019 14:20

LETTRE HEBDO N°33
du 27/06/2019


ADRESSE
59 rue Raymond Sommer
81000 ALBI

permanence tous les jeudis

mobile : 07 82  92 82 71
mail :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
http://sudeducation81.fr











 

Appel intersyndical

à la grève le 1er juillet

 

Après la forte mobilisation du 17 juin, les assemblées générales ont décidé de la poursuite des actions sous diverses formes (reconduction de la grève des surveillances, rétentions des notes du baccalauréat, refus collectifs de la fonction de professeur principal pour l’année prochaine…). Les organisations syndicales représentatives du public et du privé, de l’enseignement agricole ainsi que les Stylos rouges, la Chaîne des Bahuts soutiennent ces mouvements. Lire la suite.

 

COURRIER UNITAIRE SUR LA CANICULE à lire ici

Il fait trop chaud au boulot, on fait quoi ?

Dans les jours qui viennent, il est prévu des températures ambiantes à l’ombre qui vont dépasser les 30 degrés dans la journée : au-delà de 33 °C, le risque d’accident est accru ou lorsque la température nocturne est supérieure à 25 °C.

Les risques du travail en pleine chaleur. Par tous les temps, faites valoir vos droits avec Solidaires!

Un matériel synthétique à diffuser sans modération dans la période !

 

Lire la suite et matériel à diffuser.

Ou bien par facebook

 

Réforme de l’Assurance chômage Muriel Pénicaud : « Une réforme résolument tournée vers le travail, vers l’emploi, contre le chômage et pour la précarité »

Sur les 3,4 milliards d’euros d’économie sur le régime d’Assurance chômage décrétés par le Premier Ministre dans sa lettre de cadrage d’octobre 2018, 80% seront réalisés sur le dos des chômeur·euses.

Pour ce faire, les règles d’accès à une indemnisation du chômage vont être revues de façon drastique, comme s’ils et elles étaient responsables de leur situation, tout en exonérant largement la responsabilité du patronat et du capitalisme financier.

 

Lire l’argumentaire de Solidaires

 

Les retraites

Sous couvert d’harmonisation des caisses de retraites, le gouvernement veut passer à une retraite à point qui ira inévitablement vers une baisse des pensions.

Solidaires propose une augmentation des pensions, une baisse du temps de travail et un départ plus tôt à la retraite à taux plein et pour tout le monde.

Vidéo diffusée sur la chaîne du service public : diffusion sur France 2 le 25 juin 2019 vers 13h50 ; sur France 5 le 28 juin 2019 vers 22h30 puis sur France 3 le 29 juin 2019 vers 17h00.

Ou à visionner de suite ici



 
Lettre Hebdo n°32 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Laurent ROUZIERE   
Jeudi, 13 Juin 2019 15:04

LETTRE HEBDO N°32
du 13/06/2019


ADRESSE
59 rue Raymond Sommer
81000 ALBI

permanence tous les jeudis

mobile : 07 82  92 82 71
mail :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
http://sudeducation81.fr











 

La réforme Blanquer, une vision d’ensemble et un projet à long terme

La réforme Blanquer peut sembler décousue et sans horizon, les mesures étant présentées sans que soit soulignée leur cohérence, qui ne peut être avouée telle quelle. Il s'agit en effet de poursuivre la destruction systématique de l'école publique laïque pour promouvoir l'école privée, et de renforcer l'école de classe. Cette entreprise est poursuivie de longue date par un réseau politique identifiable, où convergent les courants les plus réactionnaires et autoritaires. Le propos de ce texte est d'insister sur l'inscription de la réforme dans cette orientation politique constante, de souligner le rôle de groupes d'influence très actifs et influents Lire la suite



A compter du 17 Juin : grève des examens

Votations dans les lycées du Tarn : Etes vous d'accord pour faire grève le 1er jour des surveillances de BAC.

(faites-nous savoir vos résultats de votation)

Lep Mazamet : 15 grévistes (35 électeurs)

Lycée Bordebasse à Castres: 19 oui, 31 non, 7 ne se prononce pas (125 électeurs)

Lycée Rascol à Albi : 34 oui, 22 non, 9 NSP (65 votants sur 220 profs environ)

Sud éducation met à disposition des personnels , un dossier pour mieux mobiliser. Disponible ici.

 

Marche des fiertés : soyons fièr-e-s

Les LGBTIphobies sont bien présentes dans les établissements scolaires. Si les élèves en sont les premières victimes d’après les rapports annuels de SOS Homophobie, cette question concerne aussi les personnels. Lire le tract de SUD éducation

 

Répression du mouvement social dans l’éducation

voir cartographie de Sud éducation

Depuis plusieurs mois, le gouvernement a franchi successivement plusieurs crans dans la répression du mouvement social.

 

Le pilotage des retraites dans le nouveau système dit « universel »… les poisons pilotes

 

 

 

 

 

 

Les analyses et argumentaires de Solidaires à lire ici

Sorties culturelles-

Vendredi 14 Juin :
l'Ajet invite Edwy Plenel :
Information et
Démocratie, Combat pour une presse Libre avec Edwy Plenel cofondateur et Président de Mediapart 
à Castres à 20H30.

En savoir plus

Invitation de soutien à l’association

Pas sans toit 81

Vendredi 14 Juin :A la maison de quartier du Marranel à Albi ...

19 h 00 l'apéro et plus,

20 h 30 le concert.... avec adaptation des horaires, selon le monde, la météo...etc...

Samedi 15 Juin :

Conférence internationale des géographes anarchistes et libertaires à Rabastens. En savoir plus



Dimanche 16 Juin à 12h : repas-concert de soutien à RESF/MRAP 81 à TanusEn savoir plus






 
Appel des 70... PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Laurent ROUZIERE   
Dimanche, 24 Mars 2019 14:48

Le projet de loi sur l’école dite « de la confiance » sera présenté au Sénat, après son adoption le 19 février dernier à l’assemblée nationale. Un article de cette loi permettant la création d’« établissements des savoirs fondamentaux », d’abord passé inaperçu, a provoqué l’inquiétude de Maires et de personnalités du monde de l’enseignement.

Il s’agit d’une disposition qui permet de fusionner administrativement l’ensemble des écoles primaires d’un secteur et le collège de ce secteur.  Si elle est adoptée, les écoles perdraient leur directeur, et les familles et les mairies n’auraient donc plus d’interlocuteur sur place représentant l’institution scolaire.

Vous pouvez rejoindre les nombreux signataires de l'Appel des 70 directeurs et directrices contre la disparition du service public de proximité avec le lien suivant :
https://appeldes70directeurs.frama.site/